L’ostéopathie est une thérapie manuelle curative et préventive fondée sur la connaissance précise de l’anatomie et de la physiologie du corps humain. Elle vise à mettre en évidence les dysfonctionnements entrainant une altération de l’équilibre de santé.

L’ostéopathie vise à diagnostiquer et à traiter la cause du trouble et pas seulement les symptômes qui eux, en sont la conséquence.


Le patient est considéré dans sa globalité : un tout indivisible qu’il faut appréhender physiquement et psychologiquement. Le corps humain est une mécanique où l’ensemble des composants sont en interrelation constante et de ce fait indissociables. Des restrictions de mobilité sont souvent cause de symptômes présents ou à venir. Le traitement ostéo va permettre à la structure de retrouver sa mobilité et d’améliorer le fonctionnement physiologique.

Le but de l’ostéopathie est de permettre l’expression de la santé. Un corps en harmonie avec son environnement est plus apte à exprimer sa vitalité et ses capacités d’auto-guérison. Cette dernière reflète la capacité de l’organisme à faire face, par ses propres moyens, aux diverses agressions internes ou externes. Se basant toujours sur le fait que : «La nature ne fait pas de travail imparfait », on considère que le corps dispose de toutes les ressources nécessaires pour assurer sa défense. « Le corps possède sa propre pharmacie » A.T.STILL.

D’un bout à l’autre de la vie – A qui s’adresse l’ostéopathie ? 

L’ostéopathie s’adresse à tous : aux sportifs, aux sédentaires, mais aussi aux personnes âgées, aux femmes enceintes, aux enfants et aux nourrissons.

Les indications de l’ostéopathie :

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

  • le système ostéo-articulaire : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, douleurs costales, cervicalgies, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires…

  • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques, syndrome du canal carpien…

  • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppression, céphalée, migraines…

  • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, troubles du transit, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, reflux gastro-oesophagien…

  • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites ou sinusites chroniques, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme…

  • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil…

  • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture avec « coup du lapin » : whiplash.

  • le système uro-génital : douleur avant ou après les menstruations, cystites chroniques, dyspaneurie, troubles de la ménopause, suivi de grossesse.

  • Préventif : L’ostéopathie étant une médecine préventive, il est intéressant de consulter une à deux fois par an avant que les symptômes n’apparaissent. Au quotidien, notre corps subit grand nombre de tensions sur le plan physique par des attitudes posturales liées à notre activité et sur le plan émotionnel liées à des événements plus ou moins difficile à surmonter. Le corps compense tant qu’il peut, jusqu’au moment de saturation, laissant place à la douleur et à la maladie.

Cette consultation bilan permettra de faire le point sur votre posture et l’état de santé général de votre corps.

Dans son action préventive et son effet curatif, l’ostéopathie a des limites certaines. Elle intervient en complément de traitement et ne se substitut en aucun cas à la médecine allopathique. L’ostéopathe exclusif n’est pas un médecin généraliste. L’ostéopathie ne traite pas les cancers, les maladies dégénératives, génétiques ou infectieuses, pas plus que les fractures ou luxations orthopédiques. Dans ce cadre, l’ostéopathie ne pourra apporter qu’un confort et un mieux-être.

Une interrogation ? N’hésitez pas à me contacter.